La droite malmène la solidarité et les associations !

Les associations sont le ciment de la démocratie locale, de la solidarité entre habitants et aident les habitants les plus défavorisés. Pourtant le Maire de Toulouse a fait le choix de baisser de 4% par an le montant des subventions qui leurs sont allouées, comme le rappelle Gisèle Verniol.

 Gisèle Verniol s’est exprimée sur les montants des subventions allouées aux associations qui œuvrent dans le domaine de la solidarité. Subissant pour la majorité une diminution drastique de 4% par an en moyenne, suite à une décision du Maire de Toulouse pour faire des économies budgétaires, on se demande comment vivent ces associations.

Comment s’organise Emmaüs Toulouse qui recevait 2 600 € en 2013 sous la mandature de Gauche et aujourd’hui 1 600 € ? Comment vit l’UDAF qui recevait 6 000 € en 2013 contre 3 000 € aujourd’hui ?

Dans cette accumulation de baisses de 4%, on n’y voit ni le progrès ni la solidarité.