Vœu de l’ensemble des groupes de gauche pour une politique municipale qui réponde aux attentes des Toulousaines et des Toulousains.

A l’occasion de ce voeu défendu par l’ensemble des groupes de gauche, Cécile Ramos a rappelé que nous demandons une baisse des tarifs correspondant aux services publics municipaux (cantine, CLAE, piscine, transports, programmation culturelle…), le rétablissement de la gratuité de la cantine pour les plus démunis ainsi qu’une baisse significative de la fiscalité́ locale dont l’importante augmentation depuis 2014 n’était pas justifiée. En effet, 250 millions d’euros ont été payés en trop par nos concitoyens. Cette somme pourrait être redéployée sur la ville ainsi que dans les services municipaux.

S’agissant des transports, nous demandons de proposer à Tisséo d’instaurer une tarification sociale dans les transports. L’augmentation des prix pour l’ensemble des catégories d’usagers, que ce soient les séniors, les demandeurs d’emploi, les jeunes ou les actifs n’incite pas à l’utilisation des transports collectifs et ponctionne le budget des toulousains. Ainsi l’instauration d’une tarification sociale et solidaire avec la création de multiples tranches définissant le prix du service public en fonction des revenus de l’usager serait vecteur de solidarité et permettrait aux plus démunis de diminuer de poste de dépense.