Moins de moyens pour la réussite des élèves

Gisèle Verniol a dénoncé le fait que les opérateurs subventionnés sont moins nombreux cette année afin de remplir leur mission d’accompagnement à la scolarité. Dans la même lignée, on constate que le montant des subventions attribuées aux associations de la réussite éducative est moindre par rapport à 2017. Moins de moyens, c’est moins de possibilités d’accompagnement à la solidarité, et donc moins de services aux enfants dans le besoin