Les services de soin à la Grave, un maillon indispensable dans la chaîne de soin des Toulousain-e-s

Gisèle Verniol a présenté en fin de séance du Conseil municipal du 15 juin 2018 un vœu commun aux groupes de gauche d’opposition pour défendre communément le maintien des services de soin de l’Hôpital de la Grave. Alors que le CHU propose un déménagement des services vers Purpan, ce vœu réaffirme l’intérêt de maintenir ce service de santé au cœur de la ville. Ainsi, Gisèle Verniol a rappelé l’inquiétude des élu-e-s face à cette décision qui provoquerait la suppression d’un service d’urgence en ville, le renoncement aux soins pour les personnes qui ne seraient pas en capacité d’aller au CHU de Purpan pour des raisons psychologiques et/ou physiques, et face à la fermeture de la Halte santé essentielle pour les personnes en grande précarité. Cependant, face aux amendements de ce vœu proposés par la droite qui le dénaturait substantiellement, nous avons préféré le retirer.