Impôts : le chèque en blanc des habitants et des entreprises à la Métropole

impôtsLes Toulousains espéraient qu’après avoir augmenté les impôts de 15% à Toulouse et de 7,5% à la métropole l’an dernier, Jean-Luc Moudenc ferait une pause. Mais quitte à ne pas tenir ses engagements de campagne, il choisit d’aller jusqu’au bout, en augmentant de nouveau les impôts de la métropole de 7% en 2016. Il a également fait voter une hausse sans précédent de la contribution foncière des entreprises (CFE) de 9% lors du dernier conseil métropolitain. Jean-Luc Moudenc justifie ces augmentations successives par la nécessité d’investir. Mais investir dans quoi ? Nul ne le sait. Aucune feuille de route claire des projets – et donc des investissements – de Toulouse Métropole n’a été présentée aux élus. Et ce n’est pas dans les infrastructures de transports en commun que passera cette hausse d’impôts, puisque la contribution de la Métropole à Tisséo-SMTC, elle, n’augmente pas. C’est donc un chèque en blanc que Jean-Luc Moudenc demande aux entreprises et aux habitants de la métropole de signer. En attendant l’annonce d’hypothétiques projets…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *