Quai des savoirs : un symbole et une fierté

Le Quai des Savoirs, qui s’ouvre aux Toulousains le 16 février, est tout un symbole et un véritable motif de fierté.

Quai des savoirsUn symbole, parce que c’est sur les allées Jules Guesde que Jean Jaurès inaugurait, le 21 mai 1891, la faculté de médecine de Toulouse, en déclarant : « C’est la ville toute entière qui l’a voulu ». Avec le Quai des Savoirs, avec le siège de l’Université de Toulouse, la faculté de médecine et le muséum d’histoire naturelle, le quartier renoue ainsi avec son histoire. Il redevient le quartier des sciences qu’il était jusqu’à la fin des années 50, sur des allées réaménagées, embellies et rendues plus accessibles par l’arrivée du tramway.

Nous en sommes fiers, parce que le Quai des Savoirs répond à notre ambition, sans cesse réaffirmée de 2008 à 2014, de faire de Toulouse une ville de la connaissance et des savoirs. En effet, Toulouse est forte de ses étudiants, de ses chercheurs, de ses laboratoires publics ou privés.
En 2010, nous avons signé avec l’Université le projet Toulouse Campus, qui a notamment abouti à l’installation du siège de l’Université au 41, allées Jules Guesde.

Nous voulions aussi que la connaissance soit partagée par tous les Toulousains, grâce à un lieu d’informations, d’échanges, d’accueil, d’expérimentation et de confrontations sur les développements de la recherche.
En 2011, nous avons donc lancé le Quai des Savoirs au 39, allées Jules Guesde. Nous l’avions imaginé comme un lieu ouvert permettant aux initiés comme aux néophytes, aux passionnés comme aux curieux, aux petits comme aux grands, de s’approprier et de comprendre les enjeux, les apports et les risques de la culture scientifique et technique.

Nous nous félicitons que le maire de Toulouse ait continué à porter ce projet, si important pour notre métropole et notre région.

Souhaitons que le Quai des Savoirs restera ce lieu d’accès à la connaissance, de partage de l’intelligence, de rencontres et de débats entre les scientifiques et les profanes, que nous avions imaginé en lien avec tous les acteurs de la culture scientifique toulousaine.