Les écoles d’Empalot doivent rester dans l’éducation prioritaire

Les élu-e-s du groupe socialiste étaient présents aux côtés des enseignants et parents d’élèves d’Empalot lors de la marche organisée mercredi 12.11 pour demander le maintien des écoles du quartier dans « l’éducation prioritaire ».

En effet  l’Éducation  Nationale est en cours de redéfinition des anciennes ZEP. Et c’est à partir des collèges dont elles dépendent que les écoles sont classées dans la nouvelle géographie prioritaire. Cette méthode permet de développer la notion de « réseau d’éducation  » et dans bien des cas les zones ainsi définies correspondent aux quartiers prioritaires de la politique de la ville. Mais à Empalot, les écoles sont rattachées à différents collèges ayant des secteurs de recrutement plus larges et socialement diversifié et qui, de ce fait, réjouissons nous-en,  sortent de la catégorie la plus ‘en difficulté’ du classement des collèges.
Pour autant les écoles elles, continuent à recevoir des familles en grande difficulté sociale, et ne peuvent se passer des moyens adaptés.
Il apparaît de bon sens d’ajuster aujourd’hui les cartes de l’Éducation Nationale à la réalité des quartiers.

Nous demandons au Ministère  l’Éducation Nationale, en lien avec les élus, parlementaire et conseiller général du territoire, de créer  un statut des écoles élémentaires lié au statut du quartier.