Open Source : quand Jean-Luc Moudenc effectue des économies grâce à Pierre Cohen

Nous nous félicitons de la décision de la nouvelle équipe municipale de poursuivre la migration largement réalisée des postes informatiques de l’administration en open source. Jean-Luc Moudenc et son équipe ont en effet annoncé vouloir faire fonctionner le système de l’administration de la mairie et de Toulouse Métropole avec des logiciels libres. C’est bien de s’inscrire dans la continuité, encore faut-il l’exprimer ainsi. Rappelons simplement que depuis mars 2013, la mairie de Toulouse a déployé ces solutions de façon massive.

Par ailleurs, une des décisions les plus innovantes a été de mettre à disposition du grand public un grand nombre d’informations de la collectivité (open data). Et pour fédérer les collectivités sur le plan national, c’est à l’initiative d’Erwanne Monthubert, alors élue en charge du numérique, qu’a été créée l’association Open Data France le 9 octobre 2013 dont le 1er président en a été Pierre Cohen.